BERRIAK

Alfon : Après le montage policier,la condamnation.

L’audience provinciale de Madrid a condamné à 4 ans de prison à Alfonso Fernández Ortega,Alfon,accusé de porter un engin explosif lors de la grève générale en janvier 2012.

alfon-libertad

Cette condamnation,de plus,se joint à l’année de prison déjà imposée il y a un mois pour une accusation « de résistance à l’autorité » en juin 2012.
Le jeune Madrilène nie depuis le début ces accusations.Durant le procès,il a expliqué que c’était les policiers, qui lors de son arrestation,lui on montrait le sac avec l’engin.La police ,elle,assure l’avoir détenu quand celui ci portait le sac,ce que le juge a confirmé.
« Alfon » a dénoncé que la police l’a menacé de « possession de substance explosive » si il refusait d’identifier sur des photos des membres des Bukaneros ou des jeunes antifascistes.

Âpres le jugement,le 25 novembre 2014,l’avocat d’Alfon,Erlantz Ibarrondo,affirmait que l’accusation  » n’a présenté aucunes preuves objectives qui puisse corroborer les faits qui sont jugés,même après les 3 perquisitions à son domicile ».
Il a mentionné aussi les contradictions entre policiers,jusqu’au lieu de l’arrestation d’Alfon.

Share This:

Attention, les commandes ne peuvent pas être de moins de 5 € Rejeter