BERRIAK

Des nazis infiltrés dans des manifestations de gauche.

Pour la 1ère fois en Europe, des nazis camouflés avec des masques d’Anonymous, vêtus de logo antifa ou autocollants, se sont infiltrés dans les rangs d’une manifestation de gauche pour agresser impunément plusieurs dizaines de migrant-e-s marocain-e-s, qui manifestaient.
Dans une autre, ils ont été capable de s’infiltrer, parmi les 200.000 manifestant-e-s, et d’attaquer des migrant-e-s africain-e-s.
La police a chargé, ce même jour, contre plusieurs groupes de militant-e-s de gauche auxquel-le-s étaient reprochées les violences commises (???).
Les faits se sont passés le 6 novembre à Bruxelles, durant une gréve générale convoquée par les 3 syndicats du pays.
Diásporas Mag était présent et a réussi à obtenir des photos qui prouvent l’infiltration et le mode opératoire des nazis pour agresser les migrant-e-s avec des pierres, bâtons ou pieds de biche.

BRUSELAS001

A quelques mètres, au bout de la rue,la manifestation pacifique (la plus suivie depuis les années 70) défile.
Les fascistes en profitent pour attaquer les jeunes migrant-e-s qui se trouvent à l’autre extrême de la voie publique.
Diásporas / Público 2015

BRUSELAS01

BRUSELAS002

Comme montre l’agrandissement de la photo, certains nazis portent des masques Anonymous pour s’infiltrer.

BRUSELAS006

BRUSELAS007

Les jeunes ont répondu, puis il y a eu une intervention de la police, sans que celle ci n’agisse contre les nazis.

BRUSELAS009

BRUSELAS0010

Les fascistes, habillés de manière discrète, sans aucun signe d’appartenance, ou bien avec un gilet jaune des travailleur-se-s du port.

Cette technique d’infiltration aurait été constaté dans plusieurs pays.

Share This:

Attention, les commandes ne peuvent pas être de moins de 5 € Rejeter