BERRIAK

85 ans de la création de l’action antifasciste et son logo.

Il y a 85 ans un 26 juin 1932 l’Antifaschistische Aktion surgit à Berlin, quand le Parti communiste de l’Allemagne (KPD) a proclamé l’Action Antifasciste comme dernière tentative pour arrêter le fascisme dans sa progression.

Le logo d’Antifaschistische Aktion a été dessiné par deux membres de l’Association d’artistes visuels révolutionnaires : Max Keilson et Max Gebhard

« Parce qu’ils ont été, nous sommes, parce que nous sommes, ils seront »

Antifaschistische Linke Berlin (ALB) : Antifaschistische Aktion surgit le 26 juin 1932, quand le Parti communiste de l’Allemagne (KPD, par ses sigles originaux a proclamé l’action antifasciste comme dernière tentative pour arrêter le fascisme dans sa progression. Réaction immédiate à l’assaut des députés nazis contre les députés communistes dans le parlement un jour avant.
La déclaration de l’Antifaschistische Aktion a aussi été le point culminant du développement des militants de base des partis communistes et social-démocrates, ainsi que d’antifascistes désorganisés (en majorité, originaires de la classe ouvrière) pour combattre ensemble les attaques de leurs locaux et défendre les quartiers ouvriers, qui se produisaient, depuis plus de 2 ans. Le fascisme était déjà dans son avancé. L’idée de l’Antifaschistische Aktion original n’était pas celle de créer une organisation mais d’un mouvement, d’un courant fondé sur l’initiative du KPD mais était de former un front uni contre le fascisme.
Cette idée, et aussi le symbole, ont été récupérés au début des soixante-dix. Après la révolte en 68 en Allemagne le mouvement estudiant et ouvrier s’est scindé en quelques groupes et partis communistes (les K-Gruppen dénommés) avec différentes idéologies de cette époque (des marxistes – léninistes, des staliniens, maoístes, des partisans du socialisme albano, etc.) comme référence. Pour commencer, ce fut des actions concrètes contre les rencontres de vieux et nouveaux nazis.Des coalitions se sont formées sous l’ancien symbole de l’Antifaschistische Aktion. D’une part il avait la fonction d’unir des forces et de l’autre – à un niveau idéologique – laisser les différences politiques momentanément. Est à nouveau surgi, l’idée d’un front uni et ample.
Ce qui reste de l’Antifaschistische Aktion original est son idée d’être un mouvement, qui en Allemagne additionne plus de 300 groupes indépendants qui appartiennent en majorité à ce que l’on peut appeler autonome (gauche radicale). Dans les dix dernières années le symbole (deux drapeaux circonscrits dans un cercle) s’est converti dans toute Europe en icône de la jeunesse Antifasciste et rebelle. La pratique politique de coalitions avec des forces distinctes politiques du spectre de la gauche pour prendre part dans l’action direct contre les nazis.

Share This:

Attention, les commandes ne peuvent pas être de moins de 5 € Rejeter