Soutenir IpEH Antifaxista.
Mascotte IpEH Antifaxista.

Actualités

Toute l'actualité

Inauguration de la place Maravillas Lamberto

IpEH Antifaxista.

Vidéo en fin d'article

Hier à été inauguré à Irunea (Lezkairu) la place Maravillas Lamberto.

Maravillas Lamberto est une jeune fille de 14 ans arrêtée, violée puis assassinée par les Falangistes et la Guardia civil au côté de son père (Vicente Lamberto Martínez membre de l'Union générale des travailleurs / Unión General de Trabajadores) en 1936 au nom de dieu et de la " grande " espagne.

Cette place se veut un endroit de mémoire et d'espace pour toutes les femmes de différentes époques victimes du fascisme.

À noter l'absence des partis espagnolistes.

Oroimena, duintasuna ta borroka

8 février 1962 : violences policières au métro Charonne

IpEH Antifaxista - 8 février 1962 : violences policières au métro Charonne.

Vidéos en fin d'article

En avril 1961 l'état d'urgence est décrété et Maurice Papon, le tristement préfet de police de Paris, interdit les manifestations anti OAS prévues sur la voie publique à Paris.

Le 8 février 1962, malgré l'interdiction, les organisations de gauche décide d'organiser une manif. Maurice Papon donne l'ordre de la réprimer, avec l'accord du ministre de l'Intérieur, Roger Frey, et du président de la République, Charles de Gaulle.

Muhiyidin d’Baha militant des Black Live Matters mort d'une balle dans la jambe

IpEH Antifaxista - Muhiyidin d’Baha militant des Black Live Matters mort d'une balle dans la jambe.

Muhiyidin d’Baha, militant des Black Live Matters de 32 ans, est mort d'une balle dans la jambe mardi dernier à La Nouvelle-Orléans (USA).

Il s'était fait connaître l'année dernière en arrachant en direct un drapeau confédéré des mains d'un nazi américain (voir la vidéo).

Pour l'instant aucune piste n'est écartée.

Un nazi battu en MMA par un homme noir

IpEH Antifaxista - Défaite du nazi Ernesto Navas contre Hermann Kungu.

Magnifique photo du nazi de Barcelone Ernesto Navas, tatouage Rudolf Hess et brassard nazi, la tête basse, lors de sa défaite en MMA (arts martiaux mixtes) contre un homme noir, Hermann Kungu, en 2011.

Le même Ernesto avait poignardé un jeune antifa en octobre 2006 à Barcelone.

Pour le plaisir des yeux, voir la vidéo du combat (9:18). Au début on voit bien les tatouages nazi de Ernesto Navas.

Un an de prison pour des tags

IpEH Antifaxista.

Julen, jeune Basque de la ville d'Amurrio, vient d'écoper d'une peine d'un an de prison ferme pour avoir fait un tag au marqueur.

Les dignes héritiers du franquisme de l'audiencia nazi-onal espagnol démontre une nouvelle fois sa haine contre la jeunesse Basque.

Aujourd'hui c'est Julen, demain ça peut-être toi. Sans oublier les cas d'Altsasu, d'Orereta etc...

Gure elkartasuna / notre solidarité