Soutenir IpEH Antifaxista.
Mascotte IpEH Antifaxista.

Actualités

International

Russie : répression contre des antifascistes et des anarchistes

Rassemblement a eu lieu à Biarritz devant la maison de la famille Poutine, en soutien aux antifascistes et aux anarchiste emprisonnés en Russie.
Rassemblement à Biarritz

Le 23 février un rassemblement a eu lieu à Biarritz devant la maison de la famille Poutine, en soutien aux antifascistes et aux anarchiste emprisonnés en Russie.

Voici un appel traduit par Alternative International Movement - Paname1 :

Nous demandons à touTEs d’informer le plus grand nombre de personnes a propos des événements terribles qui se passent actuellement à Saint Petersbourg en Russie.

Avant les élections présidentielles et la coupe du monde 2018, bon nombre de violences illégales perpétrées par les autorités ont lieu dans le pays. Le service de sécurité fédérale russe (FSB) détient des représentants de groupes antifascistes et anarchistes à travers le pays sans réelle procédure. Seule votre aide dans le partage de cette information pourrait nous aider à prouver l’innocence de nos camarades!

22 fevrier 1943 : exécution de Sophie et Hans Scholl, résistant.e.s allemand.e.s au nazisme

IpEH Antifaxista - 22 fevrier 1943 : exécution de Sophie et Hans Scholl, résistant.e.s allemand.e.s au nazisme.
Hans et Sophie Scholl

Sophie Magdalena Scholl, née le 9 mai 1921 à Forchtenberg (Allemagne) et son frere Hans Scholl, né le 22 septembre 1918 à Ingersheim an der Jagst (Allemagne), sont exécuté.e.s le 22 février 1943 à Munich. Il et elle étaient des résistant.e.s allemand.e.s au nazisme et des piliers du réseau " La Rose blanche " (Die Weiße Rose).

Le 18 février 1943, après avoir lancé des tracts dans la cour intérieure de l'université de Munich, Sophie et Hans sont arrêtés par la Gestapo. Ils seront condamné.e.s à mort après un procès mené en trois heures seulement pour faits de « haute trahison, propagande subversive, complicité avec l'ennemi et démoralisation des forces militaires ». Ils seront guillotiné.e.s le jour même, le 22 février 1943, à Munich à la prison de Stadelheim par le bourreau Johann Reichhart, et cela malgré la législation allemande qui imposait un délai de 99 jours avant l'exécution d'un condamné.

Duintasuna, oroimena ta borroka

Source et plus d'info : Sophie Magdalena Scholl et Hans Scholl sur Wikipédia.

De Naple à Venise et de Berlin à Belgrade : combattons l'extrême droite

Ce week-end a été marqué par les fortes mobilisations antifascistes dans ces villes contre l'extrême droite et ses allié.e.s. Avec toujours des points communs : la haine des migrant.e.s, le repli sur soi et la police pour les protéger.

La montée de l'extrême droite est une réalité !

Combattons la !

IpEH Antifaxista - De Naple à Venise et de Berlin à Belgrade : combattons l'extrême droite IpEH Antifaxista - De Naple à Venise et de Berlin à Belgrade : combattons l'extrême droite IpEH Antifaxista - De Naple à Venise et de Berlin à Belgrade : combattons l'extrême droite

Muhiyidin d’Baha militant des Black Live Matters mort d'une balle dans la jambe

IpEH Antifaxista - Muhiyidin d’Baha militant des Black Live Matters mort d'une balle dans la jambe.

Muhiyidin d’Baha, militant des Black Live Matters de 32 ans, est mort d'une balle dans la jambe mardi dernier à La Nouvelle-Orléans (USA).

Il s'était fait connaître l'année dernière en arrachant en direct un drapeau confédéré des mains d'un nazi américain (voir la vidéo).

Pour l'instant aucune piste n'est écartée.

USA : des crimes d'adorateurs d'Hitler et Manson.

IpEH Antifaxista.

Une série de 5 assassinats d'un groupe néonazi extrêmement dangereux à mis en alerte les USA. Celui-ci nommé Atomwaffen Division était considéré par la police comme juste un rassemblement d'une centaine de personnes sans danger jusqu'au 19 mai de l'année dernière et son 1er meurtre.

Puis 4 autres jusqu'à aujourd'hui. Pour l'instant ! Car une tentative d'attentat contre une centrale nucléaire et la préparation de bombe a été déjouée.

Resterait 80 personnes dans la nature.

Ils ont été entraînés dans des camps paramilitaires et sont extrêmement déterminés dans leurs " guerres raciales ".

À suivre...