Soutenir IpEH Antifaxista.
Mascotte IpEH Antifaxista.

Actualité

Pays Basque

Solidarité : Aide aux migrant.e.s de Bayonne.

Des maraudes pour les exilé.e.s, qui passent à Bayonne, sont mises en place depuis une semaine.La situation est catastrophique. Il y a des jeunes femmes avec des nourrissons, beaucoup de mineurs, des femmes, des hommes, qui sont à la rue, dans l'attente. On manque de tout pour les aider. De bras pour prêter main forte et de tout ce qui est répertorié dans la liste ci-dessous :

- pulls, manteaux, imperméables-cirés
- chaussettes (chaudes de préférence)
- gants, écharpes, bonnets (très demandés)
- brosses à dent et dentifrices (go braquer vos dentistes et leurs mini tubes)
- couches, lingettes, vêtements chauds bébés, écharpes de portage
- serviettes hygiéniques
- couvertures, plaids
- couvertures de survie
- bâches
- sacs à dos
- Thermos
- assiettes creuses / bols et couverts en plastique mais non jetables (à tous les parents dont les enfants mangent dorénavant dans des "assiettes de grands" filez-nous leurs anciennes collec en plastique!)
- Tupperware
- Batteries portables

En bouffe: riz, sauces tomates aux légumes ou bolognaise sans porc (bien vérifier les étiquettes, conserves de lentilles, patates...

Si vous avez un garage / local dans Bayonne, un espace de stockage serait cool!

 

Bayonnais.e.s et alentours, partagez, diffusez, donnez, agissez: nous sommes face à une catastrophe dont personne ou pas grand monde ne parle.

Un rdv quotidien est donné pour les maraudes.
Il sera à la place des Basques (Bayonne) de 19:00 à 21h00.
Pour les novices, pas de problème, des personnes vous accompagneront et renseigneront.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dépot provisoire : local des prisonnier.e.s politiques Basque à la place St André de Bayonne.

Une association s'est montée en complement de celle qui aide deja les refugié.e.s comme Etorkinekin ou la Cimade.

L'association Diãkité est un groupement de citoyens solidaires qui militent pour le respect de l'imprescriptible humain. Nous défendons: le respect du principe de fraternité; le respect de la femme; le respect de l'intérêt supérieur de l'enfant; le respect du réfugié et du demandeur d'asile; le respect de la personne malade; Pour cela: - nous faisons des maraudes à la place des basques pour aider les exilés en transit; - nous les accueillons en leur fournissant à manger, à boire et des vêtements chauds; - nous leur expliquons quels sont les droits et libertés auxquels ils ont accès en France; Nous plaidons pour que l'État se soumette au respect absolu des droits fondamentaux reconnus aux personnes et dénonçons l'absentéisme des autorités. Il n'y pas d'humain invisible.

ONGI ETORRI ERREFUXIATUAK !

REFUGEES WELCOME !